Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ANALYSE. Henri BOUKA fait le "Ponce Pilate"


Par | Mardi 1 Mars 2016 | Lu 907 fois | 2 Commentaires

Brazzaville, (Starducongo.com) - Monsieur Henri BOUKA Le chef d'orchestre de l'équipe des fraudeurs de la CONEL conforte la position de l'Union Européenne sur le scrutin du 20 mars 2016.



Henri BOUKA
Henri BOUKA
Lors d'une conférence de presse organisée le samedi 27/02/2016, monsieur Henri BOUKA a fait le "Ponce Pilate" (Asoukoli maboko).
En effet dans une déclaration datée du 20/02/2016, l'Union Européenne dénonce la mascarade de l’élection présidentielle du 20 mars 2016. Elle disait en substance que "cette anticipation du scrutin de trois mois ne permettra pas une amélioration substantielle du fichier électoral, dont la qualité insuffisante risque d’affecter la crédibilité des résultats du vote".
Prenant la balle au bond, monsieur Henri BOUKA et son CNEI fantôme a émis de sérieux doutes sur la fiabilité du fichier électoral. Les plus de 900.000 électeurs inscrits du 15 janvier au 15 février 2016 ne seront pas pris en compte.
Autrement dit, le pouvoir semble opté pour un "passage en force" avec l'ancien fichier frauduleux contenant des étrangers, des morts, des fictifs, des doublons etc.
Le pouvoir semble ne pas avoir apprécie cette sortie de monsieur Henri BOUKA, comme l'ambiance est aux défections et aux suspicions, la sortie de monsieur Henri BOUKA a été diversement appréciée. Les vraies ou fausses démissions du SG Pierre Ngolo, la marginalisation du PCT, finalement à quoi se résume la "Minorité Présidentielle" ?

Patrick Eric Mampouya
Lu 907 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Pascal Edouard NGANGA le 03/03/2016 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La position de Monsieur Henri BOUKA est celle d'un magistrat respectant le serment dûment prêté. Cet homme me fait penser à ses aînés qui, jadis, avaient dit le bon Droit dans le procès Pascal LISSOUBA, alors Premier Ministre de MASSAMBA DEBAT, contre l'abbé Louis BADILA. J'espère que son jeune collègue Procureur de la République, OKO NGAKALA, s'en inspirera, car « le magistrat a le devoir sacré aussi bien de condamner le coupable que d'acquitter l’innocent ». Il se souviendra aussi sans doute que « La Justice assure la grandeur d'une nation... ». De par ses richesses tous azimuts, il n'est pas incongru d'affirmer que le CONGO est une grande nation. N'en déplaise à ceux qui l'ont affaibli par leur manière de le service.

Le nom de Monsieur Henri BOUKA restera gravé en lettres d'or dans l'Histoire de la République du CONGO. Heureux seront les enfants qu'il laissera, car selon Proverbes 20:7 "Le juste mène une vie intègre, heureux les enfants qu'il laisse après".

Psaume 37:25
"J'ai été jeune, j'ai vieilli; et je n'ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain".

2.Posté par Pascal Edouard NGANGA le 03/03/2016 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lire "...manière de le servir"

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 11:36 Mon combat contre le Franc CFA

Beauté et Mode | Libres propos | Formation | Football | RD Sport | Job et Stages | RD Congo | Les arts | Handball | RD Société | Gouvernement | High Tech | Arts martiaux | Monde | Metiers | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Bourses et Concours | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | Ils ont dit | Etudier A | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes