Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Benoît Koukébéné : On n'est pas obligé d'envoyer M. Denis Sassou-Nguesso à la CPI


Par | Lundi 18 Avril 2016 | Lu 2301 fois | 2 Commentaires

France, (Starducongo.com) - "Nous continuerons la mobilisation, car nous pensons que M. Denis Sassou-Nguesso doit partir. Nous trouverons les formes pour qu'il parte, mais il doit partir. S'il ne veut pas, le peuple sera mobilisé. Denis Sassou-Nguesso contraint les gens à une migration intérieure, il a des armes et il tue. Lorsqu'un peuple est massacré et acculé, il a droit à l'insurrection. Mais c'est l'étape ultime, la dernière solution quand plus rien d'autre ne peut marcher", a déclaré Benoît Koukébéné dans un entretien accordé au journal Lepoint Afrique



Benoît Koukébéné : On n'est pas obligé d'envoyer M. Denis Sassou-Nguesso à la CPI
"Pour libérer notre pays de la tyrannie de M. Denis Sassou-Nguesso, il y a trois voies possibles : les armes, l'insurrection, que j'ai évoquée plus haut, et la négociation-concertation", a soutenu l'Ex-ministre de Pascal Lissouba.

Benoît Koukébéné, qui a instauré dans le secteur pétrolier congolais les contrats de partage de production, a expliqué que "Nous allons essayer de faire partir M. Denis Sassou-Nguesso par la concertation, en impliquant des médiateurs, de préférence africains, éventuellement épaulés par des pays démocratiques comme la France. Mais il faut comprendre que Denis Sassou-Nguesso craint la Cour pénale internationale (CPI). Il a donc peur. C'est un humain".

Ce responsable politique a toutefois assuré que "pour l'instant, nous n'entendons pas utiliser des armes contre lui et créer des désordres qui amèneraient encore plus de morts. À cette étape, il faut discuter avec lui. S'il ne veut pas partir parce qu'il a peur, on lui proposera de partir, à Oyo s'il veut, et d'examiner les problèmes ensuite. On n'est pas obligé de l'envoyer à la CPI. C'est cela notre stratégie".

Martin KAM
Lu 2301 fois


Vos commentaires:

1.Posté par Martha le 19/04/2016 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un tout grand merci pour votre site. C’est un plaisir pour toutes & tous.
Bonne continuation

2.Posté par JNOVYASSER le 24/04/2016 09:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaire *je pense que ce le bon dieu qui durci le coeur de notre tyran,car il est ecrit: tu tuera par l'epet,tu mourra par l'epet.ensuite DSN declara "le pouvoir ne se donne pas,il s'arrache" .a toi l'armée republicaine d'y arracher pour ns liberer !

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 11:36 Mon combat contre le Franc CFA

Beauté et Mode | Libres propos | Formation | Football | RD Sport | Job et Stages | RD Congo | Les arts | Handball | RD Société | Gouvernement | High Tech | Arts martiaux | Monde | Metiers | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Bourses et Concours | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | Ils ont dit | Etudier A | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes