Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’union africaine, une coquille vide


Par | Dimanche 17 Juillet 2016 | Lu 1312 fois | 1 Commentaire

Afrique, (Starducongo.com) - Le peuple africain nouvellement indépendant, sous l’impulsion des idéaux panafricains et dans le souci de réunir les peuples au sein d’une même dynamique forte et commune, l’organisation de l’unité africaine O.U.A en sicle vue le jour en 1963.



Laurent hospice MABANZA
Laurent hospice MABANZA
Avant la concrétisation de cette assemblée africaine, plusieurs travaux en amant ont précédé la création d’O.U.A, en partant des mouvements panafricains des Amériques, aux mouvements nationalistes ayant conduit au processus d’indépendance des états africains. En évoquant le concept indépendance, la première question que nous nous posions est de savoir où en sommes-nous après plus de cinquante ans d’indépendances ? Que projetons-nous pour l’avenir ? Ces questions nous permettent de se positionner dans le présent afin d’analyser le passé, pour enfin penser le futur.

En observant les réalités actuelles de l’Afrique, force est de constater l’échec même du concept Afrique dans le positionnement identitaire face au monde cosmopolite aujourd’hui mondialisé. En effet le concept Afrique, est dilué dans cinquante-quatre Afriques qui avancent de façon dispersées et désunis. L’O.U.A ou L’U.A aujourd’hui est incapable de créer un leadership puissant qui guidera les Afriques vers une Afrique unis et forte.

La conférence de 1963 de L’O.U.A a été porteuse d’espoir pour toute l’Afrique car les chefs d’états présent furent guidés par une grande ambition de réussir, hélas les discours seuls ne suffisent pas pour changer le monde. L’OUA c’est heurté au chaos organisationnel au niveau interne et c’est vue écrasé par l’hégémonie occidentale prête à tout pour dominer le monde. Ces difficultés ont fragilisé l’O.U.A pour se transformer en une simple organisation de chefs d’états pour la plus part mal élu qui sont incapables de défendre les intérêts africains à l’échelle continentale et mondiale. Cette situation a conduit l’OUA et même l’U.A à se tromper de problèmes et tomber dans le mimétisme à tous les niveaux. Cela s’explique ou se prouve par tous les systèmes politiques que nous avons connus ses cinquante dernières années. En partant des présidents fondateurs ; du marxisme léninisme concrétisé dans les partis uniques ; en passant par de nombreux coups d’états ayant occasionné l’assassinat de plusieurs chefs d’états et de pauvres innocents ; puis nous avons organisé des conférences nationales pour embrasser ensuite la démocratie que nous ne maitrisions pas les controverses. Toute cette désorientation a occasionné de nombreuses victimes tuées lors des différentes guerres dites civiles en Afrique. Toutes ces situations ont fragilisé et continuent de fragiliser les états désorientés au bord du chaos qui se répète partout dans le continent. Celui des élections mal organiser, problème de gouvernance, épidémie, famine excessive…

Il va sans dire que l’union africaine est aujourd’hui une organisation dépourvue de tout pouvoir de décision, elle s’apparente à une mutuelle de chefs d’états qui se retrouvent pour discuter de leur avenir politique. Car cette organisation est indifférente aux maux qui minent l’Afrique, impuissante et incapable de défendre les vies africaines dans le continent et dans le monde. L’union africaine semble être contre même les intérêts africains, elle n’a plus ou pas l’énergie de porter une vision africaine pour l’Afrique et pour monde. L’union africaine est à mon sens une organisation à détruire ou à réorganiser, car toutes les solutions qu’elle nous a proposé ont échoué, cinquante ans après les indépendances nous n’avançons pas, ou plutôt avançons mais en rond.

Sans tenir compte des réalités socioculturelles différentes, l’U.A évolue ou plutôt veut évoluer selon le modèle de l’union européenne qui finance d’ailleurs son fonctionnement. Cette façon de faire prouve à suffisance l’inaction de cette organisation qui n’a aucun avenir pour l’Afrique.

Les africains doivent se rendre à l’évidence que l’urgence de l’Afrique n’est pas à rechercher dans la démocratie sous la pression occidentale, elle n’est pas à rechercher dans le développement ou l’émergence sous le modèle du FMI et de la banque mondiale. Mais l’urgence de l’Afrique est à rechercher dans la redéfinition des institutions politiques sous le modèle socioculturel des anciennes sociétés africaines ; l’urgence de l’Afrique est à rechercher dans la redéfinition du système éducatif en ayant comme soubassement l’histoire vraie de notre continent ; l’urgence de l’Afrique est à rechercher dans la redéfinition du système spirituel et religieux sous la gouverne de la MAAT. L’urgence de l’Afrique est aujourd’hui enfin de converger ensemble vers un Etat Fédéral Africain la seule issue pour réaliser la puissance africaine, notre salut est dans l’unité et non dans la disparité. Le projet panafricain est maintenant plus que jamais dans une union forte, les divisions sectorielles ne nous conduirons nulle part que dans le piège de l’ennemi. Nous devons réaliser que le monde est ainsi fait de violence et de manipulation, nos détracteurs d’hier n’ont aucun intérêt à nous voir réussir et évoluer, la libération de l’Afrique sera la libération du monde du capitalisme criminel, qui œuvre chaque jours à détruire le monde et à faire semblant de vouloir le reconstruire. Nous avons tous, le devoir historique de changer les choses cher (e)s ami (e)s jeunes, les dieux de nos ancêtre nous regardent, nous avons eu le génie de détecter les problèmes, ayant l’énergie de les résolver. Car ensemble c’est possible !

Pour terminer, heureuse mémoire à tous les combattants de la liberté qui nous ont précédés et longue vie et bénédiction aux combattants qui continuent vers le chemin de notre rédemption. Que les dieux de nos ancêtres soient toujours avec nous.

Poète Laurent hospice MABANZA
Lu 1312 fois


Vos commentaires:

1.Posté par laurent le 17/07/2016 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci

Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 11:36 Mon combat contre le Franc CFA

Beauté et Mode | Libres propos | Formation | Football | RD Sport | Job et Stages | RD Congo | Les arts | Handball | RD Société | Gouvernement | High Tech | Arts martiaux | Monde | Metiers | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Bourses et Concours | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | Ils ont dit | Etudier A | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes