Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le CACOGES achève le CHU


Par Vox.cg | Lundi 19 Juin 2017 | Lu 59 fois | 0 Commentaire

Le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la population, Dr Donatien Moukassa a affirmé le 16 juin à Brazzaville, lors de la présentation de l’audit du Conseil et de gestion d’entreprise (CACOGES) sur le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville, qu’il fallait prendre de bonnes décisions pour assurer le fonctionnement normal de ce centre hospitalier en état de déliquescence. L’audit a mis à nu de gros dysfonctionnements financiers dans cet établissement où tout l’appareillage de pointe est actuellement en panne.



Dans son rapport, le cabinet d’audit du Conseil et de gestion d’entreprise a décelé plusieurs dysfonctionnements au CHU. Pour ce cabinet, 80% des difficultés sont dues aux problèmes d’organisation de la gestion des ressources humaines. Ces obstacles peuvent, selon le cabinet, trouver des solutions de 30 à 40% par le respect des textes de fonctionnement de la structure.

Le CACOGES a aussi relevé plusieurs incohérences au niveau des recettes hospitalières. Il a fait savoir que les dépenses n’ont jamais été justifiées. Il n’a pas omis d’évoquer le manque des fiches comptables régulières, car il n’existe aucune donnée écrite ni informatique des payements du CHU à ses fournisseurs.

Le cabinet d’audit a mis à nu les payements des salaires des agents du CHU déjà décédés, et les dépenses exorbitantes qui atteignent des millions versés comme prime lors du payement des salaires aux agents payeurs.

L’inspecteur général de la santé, Pr Richard Bileckot a assuré que le CHU de Brazzaville bénéficié de 300 millions francs CFA chaque trimestre pour son fonctionnement. Le gouvernement a injecté beaucoup de milliards de francs CFA pour remettre en état les différents services de ce centre. Mais aujourd’hui, l’imagerie, le scanner, l’unité de traitement des AVC sont en panne. Tout le monde se demande « qu’a-t-on fait avec tout l’argent investi dans ce centre ? »

Après avoir pris connaissance des résultats de cet audit, Dr Donatien Moukassa a estimé que toutes ces défaillances peuvent être corrigées par une bonne réorganisation de la structure. Pour lui, il suffit d’assurer les formations des agents et de revoir les procédures de recrutement des approvisionnements des produits car selon cet audit, il y’a beaucoup de dysfonctionnements dans ce département.

Au cours des échanges le professeur Monabeka a demandé la révision des textes de fonctionnement du CHU qui n’ont jamais changé depuis la date de sa création. Ces textes, dit-il,ne répondent plus aux exigences actuelles.

Cet audit, commandé par le ministre de la Santé et de la population,est considéré comme une aide aux décisions à prendre sur ce centre hospitalier. Il a permis d’identifier un chapelet de problèmes qu’il faut à présent résoudre en prenant des décisions vraies pour le bon fonctionnement du CHU de Brazzaville.
Lu 59 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Beauté et Mode | Libres propos | Formation | Football | RD Sport | Job et Stages | RD Congo | Les arts | Handball | RD Société | Gouvernement | High Tech | Arts martiaux | Monde | Metiers | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Bourses et Concours | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | Ils ont dit | Etudier A | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes