Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial 2018: les Diables rouges avec Illoy-Ayyet et Tchibota


Par Adiac-congo.com | Lundi 28 Août 2017 | Lu 56 fois | 0 Commentaire

Les Diables rouges sont en vol vers Brazzaville. Invité de dernière minute, le défenseur Emmerson Illoy-Ayyet a embarqué à Roissy avec neuf coéquipiers. Mavis Tchibota fera le voyage, cet après-midi depuis Tel Aviv. Tandis que le trio Bifouma-Oniangué-Ndinga rejoindra l'équipe dans les prochains jours.



Fernand Mayembo et Emmerson Illoy-Ayyet: une charnière centrale qui allie jeunesse, muscles et taille (@Camille Delourme/Adiac)
Fernand Mayembo et Emmerson Illoy-Ayyet: une charnière centrale qui allie jeunesse, muscles et taille (@Camille Delourme/Adiac)
Dix Diables rouges ont décollé, ce lundi matin de Roissy, pour rejoindre Brazzaville : Durel Avounou (Caen), Tobias Badila (Nancy), Dylan Bahamboula (Dijon), Marvin Baudry (Zulte-Waregem/Belgique), Clevid Dikamona (Platanias/Grèce), Fodé Doré (Clermont), Emmerson Illoy-Ayyet (Olimpik Donetsk/Ukraine), Christopher Mafoumbi (Blackpool/Angleterre), Fernand Mayembo (Grenoble) et Yves Pambou Loembet (DAC Dunajska Streda/Slovaquie)

Dans le même temps, Rahavi Kifoueti et Juvhel Tsoumou, qui s’affrontaient dimanche, ont pris un vol en provenance de Chypre, sans passer par Paris. Appelé en remplacement de Dylan Saint-Louis, retenu par son club, Mavis Tchibota quittera Tel Aviv ce lundi après-midi.

Mardi, ça sera au tour de Thievy Bifouma de rejoindre Brazzaville. L’attaquant d’Osmanlispor devait honorer un rendez-vous dans la capitale française ce lundi.

Activement concernés par la dernière ligne droite du marché des transferts, qui s’achève le 31 août à minuit, Prince Oniangué et Delvin Ndinga ont bénéficié d’un délai supplémentaire pour clarifier leur situation. Ils devraient rejoindre l’équipe mercredi, si leurs dossiers sont réglés. Ils pourraient ainsi manquer le match aller, ce qui offrira à de plus jeunes éléments (Avounou, Pambou, Mayembo, Illoy) l’occasion de faire leurs preuves lors du match aller, le 1er septembre, à Kumasi.

Avant de passer les formalités, le défenseur né en Ukraine a livré quelques mots : « C’est mon premier voyage au Congo et en Afrique. Je ne parle pas français et lingala, seulement l’anglais, russe et ukrainien. Mais je parle aussi, comme mes coéquipiers, le langage du foot. C’est le plus important. Et je compte apprendre rapidement les termes footballistiques de base ».

Camille Delourme
Lu 56 fois


Nouveau commentaire :

Publions des commentaires constructifs pour avancer

Beauté et Mode | Libres propos | Formation | Football | RD Sport | Job et Stages | RD Congo | Les arts | Handball | RD Société | Gouvernement | High Tech | Arts martiaux | Monde | Metiers | Indiscretions | Basket-ball | Sports | Athlétisme | Portraits | Autres Sports | Tennis | Interviews | Afrique | Interviews Sports | Maghreb | Dans les bacs | Festivals | Rétrospective | Paroles de chansons | Livres | Divertissement | Cuisine congolaise | Bourses et Concours | Ambassades | Actualité RDC | Sante | Economie | RD Politique | Ils ont dit | Etudier A | Polémique | Live | Concert | Société | Zoom | Anecdotes